Projets soutenus

T201804 – Induction de la tolérance par les T-reg grâce aux vecteurs viraux

Responsable(s) Scientifique(s)
David Gross

Notre système immunitaire a pour fonction de préserver l’intégrité de notre organisme en neutralisant les éléments qui viendraient perturber trop fortement l’équilibre maintenu avec notre environnement. Il arrive néanmoins que ce système se retourne durablement contre l’organisme lui-même : il y a auto‐immunité et seuls existent des traitements non‐spécifiques, souvent de longue durée et ayant plus ou moins d’effets indésirables.
Les vecteurs de thérapie génique AAV, bien tolérés chez l’homme, permettent désormais de corriger diverses maladies génétiques rares et connaissent un essor croissant. Il a récemment été montré que les AAV pourraient également servir à moduler très spécifiquement notre système immunitaire, et donc guérir des pathologies fréquentes telles que les maladies auto‐immunes. Nous étudierons ici l’effet d’une simple administration de ces AAV sur le rétablissement d’un équilibre immunitaire, en nous focalisant sur leur formulation, leur mode d’administration et leur mécanisme d’action.

Doctorant/post-doctorant

Financement
DIM Thérapie Génique