Projets soutenus

H201903 – Traitement du VIH à l’aide de progéniteurs T génétiquement modifiés résistants à l’infection

Le lymphome constitue une complication fréquente chez les patients HIV, survenant souvent la 1ere année après la mise en place du traitement par antirétroviraux et traitée par chimiothérapie et greffe de cellules souches hématopoïétiques. Le laboratoire a eu l’idée d’en tirer parti en modifiant génétiquement les cellules souches avant la greffe pour les rendre résistantes à l’infection par le VIH et ainsi guérir le patient de son lymphome et de son infection. Un essai clinique est en cours à l’hôpital Necker-Enfants Malades (PI : Marina Cavazzana). Parallèlement, le laboratoire a mis au point un système de culture qui permet de produire des progéniteurs T en 7 jours, à partir des cellules souches. Le projet vise à combiner de manière optimisée la production de progéniteurs T et la modification génétique pour, à terme, traiter, avec ces cellules, les patients HIV ayant développé des lymphomes et reconstituer de manière efficace et rapide un compartiment lymphocytaire T fonctionnel et résistant à l’infection par le VIH.