Projets soutenus

D201905 – Évaluation de l’hémolyse intravasculaire chez les patients drépanocytaires traités par thérapie génique

La drépanocytose est une maladie génétique liée à un dysfonctionnement des globules rouges, réduisant leur durée de vie et leur capacité à circuler dans les vaisseaux sanguins. Les globules rouges des malades vont ainsi être détruits de manière anormale, libérant leur contenu dans les vaisseaux (essentiellement de l’hémoglobine qui leur permet normalement de transporter l’oxygène). L’hémoglobine libérée en circulation est particulièrement toxique pour la paroi des vaisseaux sanguins et va, à terme, endommager les organes du patient. A l’heure actuelle, il n’existe pas de mesure fiable de l’hémoglobine libre et de ses produits de dégradation qui sont également toxiques. Notre laboratoire U955 Equipe 2 à l’Institut Mondor de Recherche Biomédicale (IMRB), a développé un test permettant de mesurer l’hémoglobine dans le sang des malades et de pouvoir ainsi évaluer la capacité des traitements (tels que la thérapie génique) à réduire cette destruction des globules rouges et ainsi limiter les atteintes d’organes qui y sont liées.