Projets soutenus

O201701 – Etablissement de preuves de concept pour l’essai de greffe de moelle osseuse modifiée par thérapie génique dans les pathologies osseuses constitutionnelles ostéocondensantes et ostéolytiques : étude de modèles cellulaires

Responsable Scientifique
Pr. Valérie Cormier-Daire

L’os est un tissu hautement spécialisé en renouvellement constant, grâce à une destruction et une reconstruction coordonnées, dues respectivement aux cellules ostéoclastes et ostéoblastes. Les maladies osseuses constitutionnelles liées à un problème du fonctionnement des ostéoclastes sont marquées soit par une condensation osseuse (déficit de destruction de l’os), soit par une lyse osseuse progressive (excès de destruction de l’os). Dans les deux cas, les patients présentent des douleurs intenses, des déformations squelettiques et un handicap fonctionnel majeur. A ce jour, ces pathologies n’ont pas de traitement spécifique, et les patients bénéficient en général seulement d’antalgiques.

Or, comme les ostéoclastes dérivent des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse, la greffe de moelle osseuse après correction génétique par thérapie génique peut théoriquement être envisagée comme traitement curatif.

Le but du projet est donc de poursuivre les études réalisées sur les cultures cellulaires de patients présentant un syndrome de Ghosal (maladie ostéocondensante). En effet, notre équipe a identifié le gène responsable de cette affection et a pu montrer que le déséquilibre des taux de diverses cytokines (molécules messagères de l’inflammation) induit l’ostéocondensation des patients.

La meilleure compréhension des mécanismes reliant l’inflammation à la masse osseuse (que ce soit en excès ou en défaut) permettra de mieux comprendre le rôle des ostéoclastes. A terme, ces données devraient permettre d’argumenter l’intérêt de l’établissement de modèles animaux pour essayer la greffe de moelle osseuse génétiquement corrigée dans ces pathologies osseuses mutilantes.

Post-doctorant
Verma Subash Chand

Financement
DIM